Actualités

Depuis cet été à Lille, les amendes de stationnement pleuvent !

Le 4 septembre 2021

C’est une annonce qui date de la fin d’année 2019 mais qui était passée jusqu’alors presqu’inaperçue … Une Renault Zoé estampillée « ville de Lille », dotée d’un système de lecture automatique des plaques d’immatriculations, sillonne activement les rues de la ville depuis cet été.

 

Tout en roulant à faible allure (maximum 30km/h, ce qui est depuis 2019 la limite autorisée à Lille), elle est capable de contrôler instantanément le bon paiement du forfait de stationnement pour les voitures des deux côtés du trottoir.

C’est dire si le système est performant : une seule voiture peut contrôler jusqu’à 1500 véhicules par heure ! Autant dire que les amendes de stationnement ont dû se multiplier dans les boites aux lettres des automobilistes au retour des congés estivaux.

Et là où le contrôle humain pouvait avoir de l’indulgence, la machine ne fait pas de cadeau : que vous soyez en train de décharger des courses, déposer un ami, ou arrêté sur le bas-côté le temps d’un coup de fil, il n’y a aucune clémence, sauf à contester l’amende reçue.

La Mairie de Lille a donc attendu la fin de la crise sanitaire pour durcir le ton envers les automobilistes récalcitrant à payer leur stationnement. Il faut dire que le coût du stationnement dans les rues de Lille a déjà fortement augmenté ces dernières années. Lille est désormais dans le top des villes les plus chères pour le stationnement.

Il en coute désormais 17 euros les 5 heures de stationnement dans le centre, alors que l’amende encourue est de… 17 euros.

Une mauvaise nouvelle pour la rentrée qui ne devrait pas aider à redynamiser le centre-ville !

Stationnement Lille

Emplacement pour une future terrasse temporaire – rue Thiers

– La modification du plan de circulation intervenue en 2019 qui a considérablement détérioré la circulation, particulièrement dans le Vieux-Lille, où le trafic se concentre sur quelques axes sous-dimensionnés (au grand désarroi notamment des commerçants de la rue Esquermoise).

Il faut dire que cette politique répressive de la ville de Lille fait partie de tout un arsenal de mesures décourageant l’usage de la voiture dans le centre-ville :

– De nombreuses places de stationnement ont été supprimées au profit de terrasses éphémères autorisées post-COVID.

– La piétonisation du centre-ville le week-end, avec des systèmes de barrières ne laissant rentrer dans le périmètre que les résidents titulaires d’une autorisation.

Contrôle d’accès pour piétonisation du centre-ville le samedi

Face à cela, les alternatives sont toujours insuffisantes. La ligne de métro n’a pas évolué dans Lille intra muros depuis plus de 20 ans, laissant certains quartiers pourtant parmi les plus attractifs de la ville sans offre de métro (Quartier étudiant Vauban et quartier historique du Vieux-Lille). Certes, il y a des lignes de bus et la navette du Vieux Lille a fait son apparition, mais cela reste peu pratique car elle sillonne le quartier mais ne permet pas de s’y rendre depuis l’extérieur.

Pour bons nombres de personnes habitant les communes limitrophes, la voiture reste souvent le seul moyen de transport pour se rendre sur Lille.

L’offre de parking est également limitée, avec des parkings très souvent complets et difficilement accessibles. L’esplanade qui était auparavant gratuit au stationnement a été privatisée (EFFIA) et est maintenant devenue payante.

Au Chat Qui Dort, nous pouvons (sur demande) vous mettre à disposition un parking privé dans le Vieux-Lille, pour profiter sereinement de votre séjour, sans vous soucier des difficultés de stationnement.

Que ce soit pour un séjour d’affaires ou une visite touristique de Lille, venez découvrir nos 21 apparts-hôtels de caractère.

P1070943

Notre studio Le Sacré Coeur dans le Vieux-Lille, idéal pour vos séjours en solo ou en couple !

Les façades de nos 5 établissements